[CP_CALCULATED_FIELDS]

Adjudication Ciblée - MALI
Logo

Adjudication Ciblée - MALI

Le 27 février 2019, l’Etat du Mali interviendra sur le Marché des Titres Publics par adjudication ciblée à travers l’émission simultanée de deux Obligations Assimilables du Trésor d’un montant global de 50 milliards de FCFA. Cette opération lui permettra d’assurer ses besoins en financement à moyen terme en sollicitant l’épargne publique. Le dynamisme économique du Mali ainsi que les conditions de rémunération de ces obligations du Trésor font de cette émission un placement très attractif.

Premier producteur de coton et troisième producteur d’or d’Afrique, le Mali revêt un potentiel considérable sur les plans agricole et minier. En effet, les perspectives de développement de l’industrie des matériaux de construction représentent des opportunités de croissance non négligeables notamment en raison des réserves en fer et en bauxite dont regorge le pays.
Sur la période 2015-2018, l’économie malienne a connu une croissance moyenne annuelle de 5,6% contre 3,4% sur la période 2010-2014. Cette amélioration est essentiellement liée aux investissements publics importants notamment dans les infrastructures, à la croissance des secteurs agricole et tertiaire mais aussi à l’amélioration du climat politique malgré un climat sécuritaire tendu.
À moyenne échéance, la croissance du Mali devrait rester soutenue, autour de 5% portée par l’agriculture, les télécommunications, le transport ainsi que les investissements avec l’entrée en application de la loi sur les partenariats public-privé et l’opérationnalisation du fonds de développement durable pour les projets régionaux.
De plus, malgré la hausse des investissements, il faut noter des efforts remarquables déployés dans le domaine de l’assainissement budgétaire et de la mobilisation des recettes fiscales qui ont augmenté de 52% entre 2014 et 2017.

Pour 2019, le Mali prévoit notamment la réalisation de plusieurs projets structurants, dont certains en faveur du désenclavement extérieur, d’autres visant le désenclavement intérieur et le reste portant sur le développement des secteurs socio-économiques.
Concernant la dette publique de l’État du Mali, elle est estimée à 36,6% du PIB en 2018 contre 35,8% sur la période 2015-2017, soit largement en deçà de la norme communautaire fixée à 70%. Ainsi, les indicateurs d’endettement restent donc globalement inférieurs aux seuils de surendettement dans les différents stress scenarii.

L’Etat du Mali procèdera à l’émission simultanée de deux Obligations Assimilables du Trésor (OAT) par voie d’adjudication ciblée pour un montant global de 50 milliards de FCFA.
Le premier titre est une Obligation Assimilable du Trésor d’une maturité de 3 ans offrant un coupon à 6,15%, avec un remboursement In fine c’est-à-dire que la totalité du montant emprunté sera remboursée le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance et le paiement des intérêts sera échelonné sur une base annuelle dès la première année.
Le second titre est une Obligation Assimilable du Trésor, d’une maturité de 5 ans avec un coupon à 6,40% dont le remboursement se fera annuellement après un différé de 3 ans. Le paiement des intérêts se fera également sur une base annuelle dès la première année.
L’échéance finale du premier titre est prévue pour le 28 février 2022 et celle du second titre, pour le 28 février 2024.

Consultez les documents relatifs à l’émission :

Avis d’Appel d’Offres

Termes & Conditions

Note d’information du Mali

Le Marché régional des Titres Publics de l’UEMOA est accessible à toute personne physique ou morale qui souhaite acquérir des titres publics, quel que soit son profil. Il peut s’agir notamment de particuliers, de compagnies d’assurances, de caisses de retraite, d’investisseurs étrangers, de grandes entreprises, de PME/PMI etc.
Pour souscrire aux titres publics, l’investisseur doit obligatoirement passer par le biais des intermédiaires de marché ; c’est à dire une banque ou une Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI) de la zone UEMOA. Cependant, il existe des émissions qui ne peuvent être souscrites que par le biais d’une catégorie unique d’intermédiaires de marché appelés Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT). Ces émissions portent le nom d’adjudications ciblées.
Dans le cadre de l’opération de l’État du Mali du 27 février 2019, il s’agit d’une émission simultanée, c’est-à-dire qu’elle va consister à procéder le même jour à plusieurs émissions portant sur un même montant pour le compte de l’État Malien.

Toute personne physique ou morale peut participer à cette émission par adjudication ciblée. Cette participation devra obligatoirement se faire par le biais des SVT de l’Etat du Mali, seuls habilités à placer des soumissions directes. Ces SVT sont les intermédiaires de marché suivants : BOA Togo, Coris Bank International Burkina, Ecobank Togo, Orabank Togo et UTB.

A l’instar de toutes les émissions du Marché des Titres Publics par adjudication de la zone UEMOA, cette opération est ouverte à toute personne physique ou morale. Cependant, conformément à son statut d’adjudication ciblée, les intéressés devront impérativement passer par l’intermédiaire des SVT de l’Etat du Mali, seuls habilités à placer directement les soumissions dans la plateforme électronique destinée à cet effet.
Ainsi, les SVT habilités à placer vos offres pour cette opération sont les suivants : BIM SA – BOA MALI – BRM – CORIS BANK INTERNATIONAL BURKINA – ECOBANK MALI – SGI MALI – UTB.