Succès sur le MTP : le Bénin mobilise 88 milliards sur des maturités allant de 5 à 10 ans

Succès sur le MTP : le Bénin mobilise 88 milliards sur des maturités allant de 5 à 10 ans

La hausse du besoin en financement des États de la zone UEMOA amorcée par l’adoption de plans de développement de leurs infrastructures, a fortement contribué à revoir leurs plans de financement. Dans ces derniers, l’utilisation de l’épargne régionale semble prendre une place importante. Cette vision se traduit par une belle ambition affichée par les États de la zone qui prévoit mobiliser en 2020 avec le concours de l’Agence UMOA-Titres (AUT), un montant record 4 361 milliards de FCFA sur le Marché des Titres Publics (MTP). Cette confiance affichée au MTP crée un terreau favorable pour développer un marché de la dette souveraine aux standards internationaux.

A l’instar des opérations réalisées depuis le début de l’année, le succès de l’émission simultanée d’Obligations Assimilables du Trésor émis par adjudication, effectuée par le Bénin ce 05 mars 2020 se positionne comme un parfais témoin des avancées observées sur le MTP.

En effet, le Bénin a réussi à mobiliser avec succès 88 milliards de FCFA sur les maturités 5 ans, 7 ans et 10 ans in fine. Cet emprunt, historique sur le marché par adjudication, a été plébiscité par les investisseurs de la zone qui ont répondu présents dans l’accompagnement du Bénin à mettre en œuvre son programme de développement.

De ce fait, sur un objectif de 80 milliards de FCFA recherché, l’État du Bénin s’est vu offrir 112 milliards de FCFA, sur lesquels il a retenu 88 milliards de FCFA. Ceci, alors même que la dernière intervention de L’État du Bénin sur des maturités identiques, remonte en 2017 à travers une émission d’obligations synthétiques.

Il importe, par ailleurs, de relever que cette opération revêt un caractère particulier à deux niveaux, à savoir : la structuration de l’opération et le taux de couverture enregistré.

Une structuration inédite sur le marché financier régional

Le contexte de marché ci-dessus évoqué a permis à l’État du Bénin et à l’Agence UMOA-Titres de structurer une émission simultanée portant sur trois lignes d’Obligations Assimilables du Trésor (OAT) de maturité 5 ans, 7 ans et 10 ans pour un montant total de 80 milliards de FCFA. La particularité de cette structuration repose essentiellement sur la nature de ces trois instruments qui proposent des maturités longues et se trouvent être des titres in fine. Ce type d’amortissement renforce la liquidité de ces titres qui sont plus aisés à valoriser et permettent à l’émetteur d’augmenter la duration de son stock de dette.

Il convient de noter qu’en dépit des nombreux avantages des titres in fine, les investisseurs affichent une préférence pour les titres amortissables. Ainsi, cette structuration reste inédite. A date sur le MTP, il n’y a eu que trois « 7 ans in fine » émis sur le marché régional remontant à septembre 2017 avec les obligations synthétiques émises par la Côte d’Ivoire et le Bénin, en décembre 2019 avec le Sénégal et en février 2020 avec le Niger.

En cohérence avec les niveaux actuels du marché sur des instruments de maturités identiques, les coupons proposés sur l’OAT 5, 7 et 10 ans ont été positionnés respectivement à 6%, 6,40% et 6,50%.

Cette structuration a été particulièrement bien accueillie par les investisseurs si l’on en juge le taux de couverture de l’émission et les rendements moyen pondérés qui affichent une variation à la baisse comparativement aux émissions précédentes du même émetteur sur ces maturités.

Un taux de couverture qui illustre la réussite de l’opération

Ces résultats témoignent de la réussite de cette émission qui affiche ainsi un montant global de soumissions de 112, 807 milliards FCFA soit un taux de couverture de 141 %.

  • 26,420 milliards FCFA sur l’OAT 5 ans au prix marginal de 9 835 FCFA soit un prix moyen pondéré de 9 916,72 FCFA correspondant à un rendement moyen pondéré de 6,20% ;
  • 40,447 milliards FCFA sur l’OAT 7 ans au prix marginal de 9 790 FCFA soit un prix moyen pondéré de 9 882,37 FCFA correspondant à un rendement moyen pondéré de 6,62%;
  • 20,910 milliards FCFA sur l’OAT 10 ans au prix marginal de 9 701 FCFA soit un prix moyen pondéré de 9 855,39 FCFA correspondant à un rendement moyen pondéré de 6,70%.

Une opération réussie pour un marché intégré et plus efficient

L’emprunt du Bénin sur le marché par adjudication s’est donc soldé par une belle réussite, aussi bien en termes de taux de couverture, qu’en termes de caractéristiques des instruments finalement émis. L’État du Bénin dispose ainsi de nouveaux benchmarks sur les maturités 5 ans, 7 ans et 10 ans qui permettront d’avoir une courbe de rendements reflétant les conditions actuelles du marché.

Enfin, cette émission par sa taille et les résultats enregistrés contribue à l’implémentation du remboursement in fine comme un standard auprès des investisseurs mais surtout démontre s’il en était nécessaire ainsi la performance du Marché des Titres Publics de la zone UEMOA à mobiliser d’importants montants sur de longues maturités et tout cela à des coûts maîtrisés et dans des conditions de totale transparence.

Pour connaitre tous les détails relatifs à l’opération, cliquez ici