Points saillants 

  • Premier producteur mondial de cacao, la Côte d’Ivoire dispose d’une économie relativement diversifiée sur le plan agricole et industriel, avec des productions importantes (café, coton, anacarde, caoutchouc) et un secteur manufacturier dynamique.
  • La Côte d’Ivoire connaît un succès économique remarquable, illustré par une croissance rapide du PIB de 9% en moyenne par an depuis 2012, soit l’une des performances économiques les plus élevées d’Afrique.
  • En 2017, la croissance économique est attendue à 8,0%, malgré la baisse prolongée du prix du cacao sur les marchés internationaux. La croissance est tirée par tous les secteurs d’activités, principalement le secteur tertiaire avec une contribution à la croissance de 5,7 points de croissance en 2017, suivi par le secteur secondaire (+1,3) et le secteur primaire (1,0), dans un environnement de faible inflation (0,7% en moyenne annuelle en 2017).
  • Le déficit budgétaire s’est creusé à 4,5% fin 2017 contre 3,9% en 2016, du fait du niveau élevé des investissements publics en infrastructure et la hausse des dépenses liées aux revendications des forces armées et d’une partie de la fonction publique.
  • Après un excédent de la balance courante de 1,4% du PIB intervenu en 2014, le déficit courant s’est creusé davantage en 2017 à 2,1% contre 1,1% du PIB en 2016, du fait de la chute des prix du cacao sur le marché international et de la hausse des dépenses publiques d’investissements.
  • Les perspectives économiques à court et moyen termes restent bonnes avec un taux de croissance qui devrait se situer au-dessus de 7%, le maintien d’une inflation modérée et la maîtrise des finances publiques grâce à des politiques budgétaires et monétaires prudentes, ainsi qu’à la poursuite de réformes destinées à améliorer la gouvernance, le climat des affaires et à promouvoir un usage efficace des partenariats public-privé.

 

  2013 2014 2015 2016 2017 2018
Croissance du PIB réel 9,3 8,8 8,8 8,3 7,8 7,9
Taux d’investissement* 20,7 19,7 20,1 20,7 22,6  23,6
Taux d’inflation moyen annuel (IPC) 2,6 0,5 1,2 0,7 0,7  0,3 
Déficit budgétaire* -2,2 -2,2 -2,8 -3,9 -4,2 -3,7
Solde courant, dons compris* -1,4 1,4 -0,6 -1,1 -3,7 -3,5
Dette globale* 43,4 44,8 47,3 47 46,4 48

Sources : BCEAO, sauf dette globale qui provient du FMI (perspectives économiques régionales, avril 2018)
* en % du PIB

InstrumentDate de l'opérationDate de valeurEchéanceMontant
(millions de FCFA)
StatutPlus d'infos