Moody’s attribue une première notation d’émetteur B3 avec une perspective stable au gouvernement de la République du Mali

Moody's attribue une première notation d'émetteur B3 avec une perspective stable au gouvernement de la République du Mali

Moody’s Investors Service (« Moody’s ») attribue ce jour au gouvernement de la République du Mali une première notation d’émetteur B3 en monnaie locale et en devises. La perspective de la notation est stable. La notation B3 repose principalement sur les facteurs suivants :
1- Une solidité économique « faible (-) » : le très faible niveau des revenus et un degré insuffisant de diversification limitent la capacité de l’économie malienne à absorber des chocs, et ce, malgré une croissance robuste soutenue par l’aide de la communauté internationale incluant notamment des prêts ;
2- Une solidité institutionnelle « très faible (+) », avec en particulier un cadre institutionnel très fragile malgré une gestion relativement prudente des finances publiques et des efforts soutenus pour améliorer le recouvrement des impôts qui confortent le profil de crédit de l’émetteur ;
3- Une solidité financière de niveau « modéré (-) » qui prend en considération un faible niveau d’endettement ainsi qu’une proportion très élevée de dette libellée en devises et une flexibilité financière restreinte ;
4- Une exposition « élevée (-) » au risque événementiel déterminée par un risque politique « élevé (-) » en raison du conflit qui perdure, principalement dans le nord du Mali.

Lire l’intégralité du communiqué de presse