Webzine LA TENDANCE : focus sur les impacts économiques de la pandémie liée au COVID-19 dans la zone UEMOA

Webzine LA TENDANCE : focus sur les impacts économiques de la pandémie liée au COVID-19 dans la zone UEMOA

A découvrir dans le premier numéro du webzine “LA TENDANCE” créé par l’Agence UMOA-Titres, la rubrique “Analyse du moment” qui pour cette première parution dresse le bilan de l’impact économique lié à la propagation du COVID-19 dans la zone UEMOA et à travers le monde. En plus d’engendrer une perte colossale en capital humain, cette pandémie a des conséquences majeures sur l’économie et les finances des pays affectés, paralysant de fait l’économie mondiale.

Conséquences du COVID-19 sur l’économie mondiale

Notre analyse dans le webzine traite ainsi des effets de la pandémie du COVID-19 sur les principaux canaux de l’économie mondiale, à savoir : 

  • Le commerce international qui, à ce jour, est devenu partiellement inactif dû au repli de la confiance des consommateurs; 
  • L’investissement actuel imputable à la baisse des demandes et du budget; 
  • Les budgets des Etats dont l’exécution est relative à la baisse des recettes budgétaires et à la hausse des dépenses publiques. 

Le Fonds Monétaire International (FMI) anticipe une baisse importante de la croissance économique mondiale cette année. Pour y remédier, la Federal Reserve (FeD) et la Banque Centrale Européenne (BCE) ont octroyé en mars dernier, pas moins de 1 400 milliards de dollars afin de venir en aide aux économies en difficulté. 

L’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) a également délivrée sa première estimation des conséquences de la crise sur l’économie. Ainsi, la  croissance économique mondiale varierait de 2,9% à 2,4% en 2020

Impacts potentiels du COVID-19 sur les économies de la zone UEMOA

Les analyses des impacts de la pandémie sur la croissance économique de la zone UEMOA se référent également aux principaux canaux de l’économie à savoir : 

  • Le commerce international où les conséquences de la pandémie du COVID-19 sont fortement perceptibles avec la baisse des cours des produits de base. A cet effet, l’exploitation aurifère et le secteur touristique constituent les sujets les plus sensibles à la crise sanitaire. Pour le cas de l’or, les prix de l’once sont instables avec une différence de 45,5 USD entre le mois de janvier et février, environ 106 USD entre le 1er et 18 mars 2020;
  • Le budget des Etats en baisse aux dépens des recettes budgétaires et en faveur des aides sociales; 
  • Les investissements locaux et internationaux qui enregistrent une chute;
  • Le recours à la dette qui connait une croissance considérable sans d’éventuels réajustements budgétaires.

L’évolution des impacts potentiels de la pandémie du COVID-19 sur les économies de la zone UEMOA dépend uniquement de la durée de la crise. Toutefois, si l’on parvient à en limiter les conséquences économiques, alors une reprise du dynamisme économique est envisageable au second semestre de l’année 2020, à l’exemple de la Chine.

Découvrez l’analyse détaillée des impacts du COVID-19 sur l’économie mondiale et régionale en téléchargeant notre webzine. Cliquez ici